Accueil > résultats de recherche
Résultats de recherche

Article
En 2024, un quai fluvial et un terminal à containers au parc des industries FAUCONNIER Benoît VOIX DU NORD (LA) Ed Béthune 26/11/22 Transports-Logistique
Type Article
Titre En 2024, un quai fluvial et un terminal à containers au parc des industries
Auteur FAUCONNIER Benoît
Référence VOIX DU NORD (LA) Ed Béthune
Date de parution 26/11/22
Rubrique niveau 1 Transports-Logistique
Commentaire A Billy-Berclau, le SIZIAF, qui gère le parc des industries Artois-Flandres, a lancé un appel à manifestation d’intérêt pour la construction et l’exploitation d’un quai et d’un terminal à containers au bord du canal d'Aire. Ce projet est estimé entre 6,5 et 10 M € pour une première phase. La mise en service de ces aménagements est espérée fin 2024.
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
Une grue de 130 m pour poursuivre les travaux sur l’ex-site Bridgestone COTTREZ Mélanie VOIX DU NORD (LA) Ed Béthune 26/11/22 Secteur industriel
Type Article
Titre Une grue de 130 m pour poursuivre les travaux sur l’ex-site Bridgestone
Auteur COTTREZ Mélanie
Référence VOIX DU NORD (LA) Ed Béthune
Date de parution 26/11/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire A Béthune, l’aménagement de l’ex-site Bridgestone par son propriétaire, SIG, continue. Après le retrait et la démolition de certaines installations, la voirie va être refaite afin de créer un accès routier direct au port fluvial. Un quai d'accès au canal d'Aire va aussi être aménagé. L'ensemble des changements au niveau des axes de transport a été budgété à 450 000 euros. Par ailleurs, l'unité de cogénération existante sur le site devrait servir à la société Blackstar. Le site compte, à ce jour, les sociétés Mobivia et Blackstar (activité de reconditionnement de pneus), Bringback (rénovation de batteries), Ennea Green (revalorisation du matériel professionnel usagé). Il reste 90 000 m2 de terrains disponibles.
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
Village d'artisans, sport, loisirs : un avenir se dessine pour la friche Trefileurope MEZINE Djamel VOIX DU NORD (LA) Ed Lens 23/11/22 Secteur public
Type Article
Titre Village d'artisans, sport, loisirs : un avenir se dessine pour la friche Trefileurope
Auteur MEZINE Djamel
Référence VOIX DU NORD (LA) Ed Lens
Date de parution 23/11/22
Rubrique niveau 1 Secteur public
Commentaire Près de 13 ha partagés entre 4 communes (Lens, Loisons-sous-Lens, Saullaumines et Noyelles-sous-lens)... La friche Trefileurope se dessine un avenir après une délibération votée par la communauté d'agglomération Lens-Liévin (CALL). Jeudi dernier, ses élus ont donné mandat à son président, Sylvain Robert, pour engager des discussions avec l'Etablissement public foncier (EPF) Hauts-de-France sur son rachat. Si elles aboutissent (le montant de la transaction estimé par le propriétaire s'élève à 1,57 M€), l'EPF aura alors la charge de traiter ce site avant retour à la CALL. Pour en faire quoi ? On parle de village d'artisans, d'activités ludiques en intérieur, sportives en intérieur et extérieur et de parc urbain...
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
La zone industrielle se remplit DJANI Lucien COURRIER PICARD (LE) Ed L'Oise 23/11/22 Aménagement du territoire/ Urbanisme
Type Article
Titre La zone industrielle se remplit
Auteur DJANI Lucien
Référence COURRIER PICARD (LE) Ed L'Oise
Date de parution 23/11/22
Rubrique niveau 1 Aménagement du territoire/ Urbanisme
Commentaire Propriété de la communauté de communes du Plateau picard, la zone industrielle de Tricot est désormais très prisée par les chefs d’entreprise et recense déjà 400 emplois. Des sociétés, déjà présentes sur place, ont décidé d’acheter de nouvelles parcelles pour s’agrandir : c'est le cas de CFCAI (Consortium français de constructeurs pour l’agro-industrie), de la société FITT (fabrication de tuyaux d’arrosage de haute technicité), de la SCI DPLD (transports Sauval), et de l’entreprise CGR (comptoir général du ressort). Détails de ces extensions.
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
La métropole va plancher sur le devenir de quatre friches industrielles DIAS Terezinha COURRIER PICARD (LE) Ed Amiens 19/11/22 Aménagement du territoire/ Urbanisme
Type Article
Titre La métropole va plancher sur le devenir de quatre friches industrielles
Auteur DIAS Terezinha
Référence COURRIER PICARD (LE) Ed Amiens
Date de parution 19/11/22
Rubrique niveau 1 Aménagement du territoire/ Urbanisme
Commentaire Amiens Métropole lance un comité de pilotage qui sera chargé, à compter de janvier 2023, de faire un état des lieux de quatre friches industrielles : le site de la station d’épuration de Saint-Maurice (4 ha), la friche Orion sur le secteur de Montières (1 ha), l’ex-hôpital nord (6 ha, en dehors du site réservé pour le futur pôle décentralisé de la Bibliothèque nationale), et le site de l’ex-usine whirlpool. Ce comité sera composé du président d'Amiens Métropole, de représentants de la vie économique et de collectivités (SEM Amiens ménagement, CCI, chambre d'agriculture, CPME, Medef, Région...). L'objectif est convaincre les entreprises de s’installer sur ces friches qui représentent un total d’environ 21 ha.
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
ECT s’implante à Lille LEJOURNALDESENTREPRISES.COM 16/11/22 BTP
Type Article
Titre ECT s’implante à Lille
Référence LEJOURNALDESENTREPRISES.COM
Date de parution 16/11/22
Rubrique niveau 1 BTP
Commentaire ECT (212 salariés), spécialiste de l’aménagement non-bâti, ouvre une agence régionale à Lille. Julien Golaszewski, directeur adjoint du développement d'ECT, prendra la direction de cette agence qui comprendra 6 personnes. Il sera épaulé par Guillaume Lemoine.
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
Autour de l’aérodrome, la CCFL vise entre 200 et 250 emplois d’ici à 2030 LE TELLIER Marc VOIX DU NORD (LA) Ed d'Hazebrouck 16/11/22 Aménagement du territoire/ Urbanisme
Type Article
Titre Autour de l’aérodrome, la CCFL vise entre 200 et 250 emplois d’ici à 2030
Auteur LE TELLIER Marc
Référence VOIX DU NORD (LA) Ed d'Hazebrouck
Date de parution 16/11/22
Rubrique niveau 1 Aménagement du territoire/ Urbanisme
Commentaire En début d'année, la communauté de communes Flandre-Lys (CCFL) a récupéré les quelque 210 ha de l'aérodrome de Merville-Lestrem. L'objectif est d'y développer des activités économiques dans les secteurs de l'aéronautique et de l'artisanat. Dans cette optique, des contacts ont déjà été noués, notamment avec une PME de 30 salariés de la métropole, spécialisée dans l’automatisme. D’ici à 2030, le schéma directeur prévoit, toutes activités confondues, la création de 200 à 250 emplois sur la zone de l’aérodrome.
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
Un an de travaux pour la construction du parc de l’Éperon JOUSSEAUME Marie VOIX DU NORD (LA) Ed Dunkerque 15/11/22 Aménagement du territoire/ Urbanisme
Type Article
Titre Un an de travaux pour la construction du parc de l’Éperon
Auteur JOUSSEAUME Marie
Référence VOIX DU NORD (LA) Ed Dunkerque
Date de parution 15/11/22
Rubrique niveau 1 Aménagement du territoire/ Urbanisme
Commentaire Les travaux ont commencé au niveau de l’ancienne friche Billiaert-Serlooten (12 500 m2), à Bergues, pour l'aménagement du Parc de l'Eperon. La nouvelle construction comprendra des bureaux et des cellules pour des commerces et des services. Un occupant est déjà connu : le promoteur Beci immobilier qui occupera 1 800 m2 de bureaux. La fin des travaux est attendue pour la fin d’année 2023.
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
Des cellules commerciales ou artisanales en projet près du contournement HARBONNIER Hélène VOIX DU NORD (LA) Ed Cambrai 10/11/22 Aménagement du territoire/ Urbanisme
Type Article
Titre Des cellules commerciales ou artisanales en projet près du contournement
Auteur HARBONNIER Hélène
Référence VOIX DU NORD (LA) Ed Cambrai
Date de parution 10/11/22
Rubrique niveau 1 Aménagement du territoire/ Urbanisme
Commentaire Au Cateau-Cambrésis, la zone dite "zone Héniaux" fait partie de la zone Le Cateau Est, traversée par la voie de contournement et où se trouve déjà l’entreprise SASA. Des terrains restent disponibles sur cette zone, et la communauté d’agglomération du Caudrésis-Catésis a validé la vente de ces terrains à un investisseur : le groupe Tetra investissement. Ce dernier, installé à Merville et "spécialisé dans la promotion immobilière auprès des acteurs économiques", va y construire des bâtiments dédiés à accueillir des activités artisanales, commerciales ou de service.
Fermer Fermer
En savoir plus >