Accueil > résultats de recherche
Résultats de recherche

Résultats affinés en cours de visualisation : 131
Page : 1 / 14
Article
Le site Domyos devient le centre de création des textiles Decathlon GATINEAU Jean-Charles VOIX DU NORD ( LA) Ed Marcq-en-Baroeul 05/12/22 Secteur industriel
Type Article
Titre Le site Domyos devient le centre de création des textiles Decathlon
Auteur GATINEAU Jean-Charles
Référence VOIX DU NORD ( LA) Ed Marcq-en-Baroeul
Date de parution 05/12/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire Sur le site Domyos de Marcq-en-Baroeul, né en 2008, après 18 mois de travaux et dans des bâtiments qui font désormais 20 000 m2 au sol, sont désormais regroupés tous les métiers qui font l'ensemble du process industriel des produits textiles Decathlon, de l'émergence d'un usage à la réalisation du prototype. Dans le Decathlon fitness experience center, chaque discipline Domyos (yoga/danse, enfant/soft training/, cardio et boxe/cross training) a son espace : bureau d'étude et de création, salle de test, magasin type.
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
Frémaux Delorme forme et embauche des couturières CONTRAIRE Gilles VOIX DU NORD (LA) Ed Armentieres 05/12/22 Secteur industriel
Type Article
Titre Frémaux Delorme forme et embauche des couturières
Auteur CONTRAIRE Gilles
Référence VOIX DU NORD (LA) Ed Armentieres
Date de parution 05/12/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire Confronté à un manque de main-d'oeuvre, le groupe familial Textile Fremaux Delorme, qui compte un atelier de confection à Nieppe, va former puis embaucher douze personnes. La formation de 400 heures (équivalent de 3 mois de formation) a démarré ce vendredi 2 décembre au sein de l'entreprise. L'idée est de lancer une campagne de recrutement tous les ans. Convaincu de l'attractivité du textile Made in France, Fremaux Delorme entend bien poursuivre son développement. Une progression qui passera notamment par le site de Nieppe, qui devrait ouvrir, sans doute début 2023, un magasin d'usine à destination du grand public. Frémaux-Delorme en chiffres : 1 000 salariés, dont 80 à Nieppe ; 140 M€ de CA ; 2 sites de production en France : Nieppe et Roanne ; 5 000 pièces textiles qui sortent en moyenne chaque semaine de l'usine de Nieppe.
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
Licques Volailles : « On a la chance d’avoir un produit qui reste en vogue » DELATTRE Jean-Philippe VOIX DU NORD (LA) Ed Calais 05/12/22 Secteur industriel
Type Article
Titre Licques Volailles : « On a la chance d’avoir un produit qui reste en vogue »
Auteur DELATTRE Jean-Philippe
Référence VOIX DU NORD (LA) Ed Calais
Date de parution 05/12/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire Alors que le groupement de producteurs Licques Volailles se prépare pour le retour de la Fête de la dinde ce week-end, sa directrice Carine Marchand fait un point sur l'activité de la filière. Même si le produit reste en vogue, le prix de la volaille s'envole, en partie due à la guerre en Ukraine. A cela s'ajoutent des craintes, comme l'épidémie de grippe aviaire. La Licques de Volailles, c'est 80 éleveurs, 10 000 dindes et 30 000 chapons.
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
Les confitures Tea Together fusionnent avec l'entreprise valenciennoise Lucullus ADJOUDJ Elodie VOIX DU NORD (LA) Ed Montreuil 05/12/22 Secteur industriel
Type Article
Titre Les confitures Tea Together fusionnent avec l'entreprise valenciennoise Lucullus
Auteur ADJOUDJ Elodie
Référence VOIX DU NORD (LA) Ed Montreuil
Date de parution 05/12/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire La société Tea Together au Touquet (fabrication de confitures artisanales) et l'entreprise Lucullus de Valenciennes (fabrication de spécialité à base de foie gras et de langue de boeuf fumée) viennent de fusionner sous la houlette de Lucullus (20 salariés, 6,3 M€ C.A. en 2022). Face à l'explosion de la demande des confitures touquettoise, Lucullus, qui s'est lancée dans les confitures il y a cinq ans, profite de cette fusion-absorption pour assoir son développement et mieux structurer la production. Si chacune des deux entités conservera son identité, des investissements ont déjà été réalisés pour augmenter les capacités de production (100 000 € dans du matériel logistique, 200 000 € dans une nouvelle capsuleuse).
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
Eoliennes en mer : les promoteurs espèrent lancer le chantier en 2023 WEBER Franck Paul COURRIER PICARD (LE) Ed Picardie Maritime 04/12/22 Secteur industriel
Type Article
Titre Eoliennes en mer : les promoteurs espèrent lancer le chantier en 2023
Auteur WEBER Franck Paul
Référence COURRIER PICARD (LE) Ed Picardie Maritime
Date de parution 04/12/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire Le jeudi 1er décembre, les promoteurs du projet d'éoliennes en mer au large de Dieppe et du Tréport sont revenus sur le l'état d'avancement du chantier. Alors que les plus grosses entreprises qui construiront le parc de 62 éoliennes offshore ont été sélectionnées, le chantier de la base de maintenance, à Dieppe, devrait être lancé à l’été 2023. Entretiens de Thibaud Grandsire, responsable des relations locales, et Marc Hirt, directeur d’Ocean Winds France.
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
Le méthaniseur devrait être opérationnel en avril BERNARD Guillaume COURRIER PICARD (LE) Ed Haute Somme 03/12/22 Secteur industriel
Type Article
Titre Le méthaniseur devrait être opérationnel en avril
Auteur BERNARD Guillaume
Référence COURRIER PICARD (LE) Ed Haute Somme
Date de parution 03/12/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire Focus sur le futur méthaniseur de Péronne, porté par trois agriculteurs fondateurs de la SA Péronne Biogaz. L'objectif est de transformer les déchets en méthane, qui sera vendu à Engie pour l'injecter directement dans le réseau de la ville. À terme, il pourrait produire 30 % du gaz utilisé à Péronne, selon un des fondateurs. Lancé en 2020, la construction du méthaniseur devrait s'achever en avril 2023. Ce projet a coûté 5,5 M€.
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
Stellantis veut se passer de 52 cols blancs sur son site BERTIN Véronique VOIX DU NORD (LA) Ed Valenciennes 02/12/22 Secteur industriel
Type Article
Titre Stellantis veut se passer de 52 cols blancs sur son site
Auteur BERTIN Véronique
Référence VOIX DU NORD (LA) Ed Valenciennes
Date de parution 02/12/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire Stellantis veut réduire sa population de cadres et techniciens dans le groupe. Sur le site d’Hordain, 52 personnes sont invitées à partir. Il s'agit de départs volontaires, pour le moment. La direction du site d’Hordain a confirmé que le nombre de cadres et TAM doit passer de 241 à 189 d’ici à la fin de l’année.
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
Quinze investisseurs intéressés par Synthexim FAUCQUEZ Grégory NORD LITTORAL 02/12/22 Secteur industriel
Type Article
Titre Quinze investisseurs intéressés par Synthexim
Auteur FAUCQUEZ Grégory
Référence NORD LITTORAL
Date de parution 02/12/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire Sous la protection du tribunal de commerce d'Orléans depuis le 3 novembre, Synthexim est en vente depuis cette date. Le tribunal a confié cette opération à l'administrateur judiciaire Vincent Labis. Selon certaines informations, 15 sociétés ont souhaité accéder aux données de la vente et 6, voire 7 d'entre elles vont pouvoir approfondir leurs connaissances sur l'usine de chimie fine. La date limite pour se faire connaître est fixée au 15 décembre. L'usine est mise en vente avec ses stocks, ses brevets et son portefeuille clients. L'avenir professionnel de 130 salariés est en jeu.
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
L'agence d'intérim Synergie s'installe au coeur de l'usine Frais Embal VOIX DU NORD (LA) Ed Boulogne 02/12/22 Secteur industriel
Type Article
Titre L'agence d'intérim Synergie s'installe au coeur de l'usine Frais Embal
Référence VOIX DU NORD (LA) Ed Boulogne
Date de parution 02/12/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire Mieux accompagner son client : la nouvelle agence de Synergie dans les locaux même de Frais Embal, spécialisée dans la préparation et le conditionnement du poisson frais à Boulogne, concrétise cet objectif. Avec déjà 2 agences à Boulogne, la nouvelle, pilotée par 3 responsables, est au cœur du site de Garromanche. Cette proximité permettra à l'équipe de Synergie de répondre plus rapidement aux besoins de son client. Cette implantation permettra aussi aux candidats de mieux cerner les attentes de leur futur employeur. Synergie possède une dizaine de sites de ce modèle dans les Hauts-de-France et 5 000 intérimaires délégués chaque jour chez ses clients.
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
Sical, la papeterie-cartonnerie qui réduit sa consommation BERTELOOT Anthony VOIX DU NORD (LA) Ed Saint-Omer 28/11/22 Secteur industriel
Type Article
Titre Sical, la papeterie-cartonnerie qui réduit sa consommation
Auteur BERTELOOT Anthony
Référence VOIX DU NORD (LA) Ed Saint-Omer
Date de parution 28/11/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire A un moment où le secteur de l'emballage subit les conséquences des différentes crises, la papeterie-cartonnerie Sical cherche comment économiser sa consommation d'énergie. Elle a accéléré sa mue écologique en 2020 en mettant en service une nouvelle station d'épuration, équivalente à celle d'une ville de 70 000 habitants. Chaque jour, elle traite 800 à 1 000 m3 des eaux de la papeterie, de la cartonnerie, de l'unité plastique et des eaux encrées du carton, avant de les relâcher dans l'Aa. Autre projet à l'étude : la récupération du méthane dégagé qui pourrait lui aussi être réutilisé dans le process. Mais la solution pourrait venir de la cimenterie Eqiom. Son projet K6, basé sur la décarbonation de son process de fabrication, est sur les rails. La papeterie aimerait en profiter pour récupérer la chaleur fatale générée par la future cimenterie pour baisser drastiquement ses besoins en gaz.
Fermer Fermer
En savoir plus >