Accueil > résultats de recherche
Résultats de recherche

Résultats affinés en cours de visualisation : 127
Page : 1 / 13
Article
Stellantis veut se passer de 52 cols blancs sur son site BERTIN Véronique VOIX DU NORD (LA) Ed Valenciennes 02/12/22 Secteur industriel
Type Article
Titre Stellantis veut se passer de 52 cols blancs sur son site
Auteur BERTIN Véronique
Référence VOIX DU NORD (LA) Ed Valenciennes
Date de parution 02/12/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire Stellantis veut réduire sa population de cadres et techniciens dans le groupe. Sur le site d’Hordain, 52 personnes sont invitées à partir. Il s'agit de départs volontaires, pour le moment. La direction du site d’Hordain a confirmé que le nombre de cadres et TAM doit passer de 241 à 189 d’ici à la fin de l’année.
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
Quinze investisseurs intéressés par Synthexim FAUCQUEZ Grégory NORD LITTORAL 02/12/22 Secteur industriel
Type Article
Titre Quinze investisseurs intéressés par Synthexim
Auteur FAUCQUEZ Grégory
Référence NORD LITTORAL
Date de parution 02/12/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire Sous la protection du tribunal de commerce d'Orléans depuis le 3 novembre, Synthexim est en vente depuis cette date. Le tribunal a confié cette opération à l'administrateur judiciaire Vincent Labis. Selon certaines informations, 15 sociétés ont souhaité accéder aux données de la vente et 6, voire 7 d'entre elles vont pouvoir approfondir leurs connaissances sur l'usine de chimie fine. La date limite pour se faire connaître est fixée au 15 décembre. L'usine est mise en vente avec ses stocks, ses brevets et son portefeuille clients. L'avenir professionnel de 130 salariés est en jeu.
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
L'agence d'intérim Synergie s'installe au coeur de l'usine Frais Embal VOIX DU NORD (LA) Ed Boulogne 02/12/22 Secteur industriel
Type Article
Titre L'agence d'intérim Synergie s'installe au coeur de l'usine Frais Embal
Référence VOIX DU NORD (LA) Ed Boulogne
Date de parution 02/12/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire Mieux accompagner son client : la nouvelle agence de Synergie dans les locaux même de Frais Embal, spécialisée dans la préparation et le conditionnement du poisson frais à Boulogne, concrétise cet objectif. Avec déjà 2 agences à Boulogne, la nouvelle, pilotée par 3 responsables, est au cœur du site de Garromanche. Cette proximité permettra à l'équipe de Synergie de répondre plus rapidement aux besoins de son client. Cette implantation permettra aussi aux candidats de mieux cerner les attentes de leur futur employeur. Synergie possède une dizaine de sites de ce modèle dans les Hauts-de-France et 5 000 intérimaires délégués chaque jour chez ses clients.
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
Sical, la papeterie-cartonnerie qui réduit sa consommation BERTELOOT Anthony VOIX DU NORD (LA) Ed Saint-Omer 28/11/22 Secteur industriel
Type Article
Titre Sical, la papeterie-cartonnerie qui réduit sa consommation
Auteur BERTELOOT Anthony
Référence VOIX DU NORD (LA) Ed Saint-Omer
Date de parution 28/11/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire A un moment où le secteur de l'emballage subit les conséquences des différentes crises, la papeterie-cartonnerie Sical cherche comment économiser sa consommation d'énergie. Elle a accéléré sa mue écologique en 2020 en mettant en service une nouvelle station d'épuration, équivalente à celle d'une ville de 70 000 habitants. Chaque jour, elle traite 800 à 1 000 m3 des eaux de la papeterie, de la cartonnerie, de l'unité plastique et des eaux encrées du carton, avant de les relâcher dans l'Aa. Autre projet à l'étude : la récupération du méthane dégagé qui pourrait lui aussi être réutilisé dans le process. Mais la solution pourrait venir de la cimenterie Eqiom. Son projet K6, basé sur la décarbonation de son process de fabrication, est sur les rails. La papeterie aimerait en profiter pour récupérer la chaleur fatale générée par la future cimenterie pour baisser drastiquement ses besoins en gaz.
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
L'entreprise textile Maillesac a été placée en liquidation judiciaire LAGEDAMON Marie VOIX DU NORD (LA) Ed d'Hazebrouck 01/12/22 Secteur industriel
Type Article
Titre L'entreprise textile Maillesac a été placée en liquidation judiciaire
Auteur LAGEDAMON Marie
Référence VOIX DU NORD (LA) Ed d'Hazebrouck
Date de parution 01/12/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire L'entreprise Maillesac, qui fabriquait des bâches et des housses de protection aux particuliers et à des revendeurs spécialisés, a définitivement fermé ses portes rue de Vieux-Berquin à Hazebrouck. Elle n'a pas survécu à une série de coups durs, liés à la flambée des prix sur le marché mondial.
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
Ampère : Renault confirme son virage de l'électrique mais divise les syndicats DEZ Dylan VOIX DU NORD (LA) Ed Douai 01/12/22 Secteur industriel
Type Article
Titre Ampère : Renault confirme son virage de l'électrique mais divise les syndicats
Auteur DEZ Dylan
Référence VOIX DU NORD (LA) Ed Douai
Date de parution 01/12/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire Le 8 novembre dernier, le groupe Renault a présenté la prochaine étape de son développement avec une confirmation majeure : la scission des productions de véhicules thermiques et électriques en 2 entités distinctes, Horse et Ampere. C'est cette dernière qui nous intéresse dans la région, puisqu'elle devrait rassembler les 3 usines intégrées dans le pôle Renault ElectriCity, à savoir Ruitz, Maubeuge et Douai. Ampère, qui pourrait être introduite en bourse au plus tôt au début du second semestre 2023, aura vocation à produire un million de véhicules à l'horizon 2031. Il sera uniquement question de véhicules électriques chez Ampère, et le groupe Renault souhaite qu'un modèle puisse y être construit en 10 heures d'ici 2025 en s'appuyant sur un écosystème local.
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
Métaux stratégiques : la France se dote d'un nouvel outil pour défendre sa souveraineté GODELIER Marine TRIBUNE (LA) 01/12/22 Secteur industriel
Type Article
Titre Métaux stratégiques : la France se dote d'un nouvel outil pour défendre sa souveraineté
Auteur GODELIER Marine
Référence TRIBUNE (LA)
Date de parution 01/12/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire Pour sécuriser l'approvisionnement du pays en métaux stratégiques (Lithium, cobalt, aluminium, nickel...), la France vient de lancer un nouvel outil. Baptisé Ofremi, pour Observatoire français des ressources minérales pour les filières industrielles, celui-ci devra fournir aux pouvoirs publics et aux entreprises des analyses permanentes sur les chaînes mondiales de fourniture de matières premières, ainsi que sur les besoins actuels et futurs du secteur industriel. Animé par le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM), il sera financé dans un premier temps par des fonds publics.
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
Renault et Airbus s'allient dans les batteries de demain DUGUA Pierre-Yves FIGARO ENTREPRISES 01/12/22 Secteur industriel
Type Article
Titre Renault et Airbus s'allient dans les batteries de demain
Auteur DUGUA Pierre-Yves
Référence FIGARO ENTREPRISES
Date de parution 01/12/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire Renault et Airbus viennent de signer un accord de R & D afin de travailler ensemble sur une nouvelle génération de batteries solides, destinée à équiper les véhicules électriques et les petits avions hybrides. Les deux groupes vont travailler ensemble sur les systèmes de gestion des batteries, leur industrialisation, leur cycle de vie, le recyclage des matériau...
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
Stellantis Valenciennes : 37 millions d'euros pour densifier la filière électrique BERTIN Véronique VOIX DU NORD (LA) 01/12/22 Secteur industriel
Type Article
Titre Stellantis Valenciennes : 37 millions d'euros pour densifier la filière électrique
Auteur BERTIN Véronique
Référence VOIX DU NORD (LA)
Date de parution 01/12/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire Le site Stellantis de Valenciennes (1 200 salariés) assemble des réducteurs pour les voitures électriques depuis 2019. Pour produire ces réducteurs, le site dispose de 2 lignes appelées step 1 et 2. L'an dernier, le groupe a annoncé un step 3 (30 M€ investis) pour augmenter la production et passer de 220 000 réducteurs/an à 820 000 en 2023-2024. Un step 4 vient d'être annoncé. C'est cette fois un investissement de 37 M€. La direction indique qu'avec le step 4, 300 emplois seront nécessaires en production (200 avec le step 3). D'ici à 2025, Stellantis Valenciennes va ainsi produire 1,2 million de réducteurs et 900 000 EDM par an. En janvier, le site devrait fêter la sortie du demi-millionième réducteur produit à Valenciennes.
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
"Ce serait une catastrophe, un arrêt de MFT Viesly avec 12 personnes reprises" DEMEULENAERE Bruno VOIX DU NORD (LA) Ed Cambrai 01/12/22 Secteur industriel
Type Article
Titre "Ce serait une catastrophe, un arrêt de MFT Viesly avec 12 personnes reprises"
Auteur DEMEULENAERE Bruno
Référence VOIX DU NORD (LA) Ed Cambrai
Date de parution 01/12/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire Entretien avec Olivier Maroille, président de la Manufacture française de textile (MFT). L'entreprise est en redressement judiciaire depuis l'été, elle compte 2 sites : un à Caudry, l'autre à Viesly. Olivier Maroille revient sur les raisons qui ont mené à la situation actuelle (confinement Covid, explosion des prix des containers, hausse des prix des matières premières, guerre en Ukraine...). Il précise que 23 salariés sur 27 seront repris par le Belge Marc Berger, de BX Textile, tandis que seulement une douzaine de personnes sur les 43 du site de Viesly seraient reprises dans l’offre de l’entreprise Textile de la Thiérache. Olivier Maroille rappelle enfin que son groupe est le seul en France à produire du fil à base de fibres recyclées, grâce à son partenariat avec le CETI.
Fermer Fermer
En savoir plus >